Greenhouse Canada

News Trends Vegetables
Quebec businesses receive funding for organic radish production and onion scanning technology

Federal funding awarded to develop year-round greenhouse radishes and optical scanning technology for onions.


August 17, 2020
By Agriculture and Agri-Food Canada (edited)

Topics
Source: Marie-Claude Bibeau via Twitter

Agriculture and Agri-Food Canada announced close to $2.2 million in funding for two Saint-Patrice-de-Sherrington, Quebec companies: one to develop organic greenhouse radishes, another to adopt onion scanning technology.

Year-round greenhouse radishes

A federal investment of $625,419 will support Les Jardins A. Guérin et Fils, Inc. (JAG) in optimizing growing techniques and performing market testing as they implement a new model for the year-round production of organic, greenhouse-grown radishes, the first operation of its kind in Canada.

Based in Saint-Patrice-de-Sherrington, Quebec, JAG’s year-round production will help offset imports of radishes from Mexico and Southern California which were valued at approximately $18.6 million. Domestic availability of locally grown, organic radishes, year-round, will reduce the need for imports by providing a new product offering for the Canadian agri-food sector, and create new export opportunities. Once complete, this project is expected to generate $1.3 million in revenue with the production of 460,000 pallets.

Advertisment

“This financial contribution from Agriculture and Agri-Food Canada will accelerate the development of a brand new greenhouse production in Canada. This innovative organic radish production project will add a new local product to the limited range of products available during the winter season, while responding to growing consumer demand for access to fresh, high-quality (physical and taste) and pesticide-free products,” says Pascal Guérin, Production Manager, Jardins A. Guérin et fils inc.

Founded in 1983, JAG is a family owned producer of radishes, onions, and carrots. Their radishes currently comprise 29% of Canadian radish production and 47% of Quebec production. JAG acquired organic certification for its radishes in November 2018

Onion scanning technology

Agriculture and Agri-Food Canada also announced an investment of more than $1.5 million to support onion producer Onipro, with the adoption of optical scanning technology that will increase productivity and reduce loss, while also ensuring the highest quality product possible. This will be the first time such technology has been used in Canada’s onion sector, allowing growers to ramp up production to meet growing demand, lower costs, and increase exports.

As a result of this project, also based in Saint-Patrice-de-Sherrington, QC, onions can now be traced back to their points of origin for food safety and security purposes. This project is expected to increase production by 30 per cent within the next five years. It is hoped that this technology will increase onion production in that same time period from 58 million pounds annually to 76.5 million pounds, increasing Onipro’s competitiveness in both domestic and export markets

” The new technologies acquired through this project will make it possible to more rapidly fulfill customer orders while ensuring optimal quality according to each customer’s specifications. A revolutionary internal and external optical sorting system will reduce food waste by optimizing the sorting of problematic onions,” says ­Marc-André Van Winden, Onipro Inc.

Onipro, founded in 1963, is the largest fresh onion packer in Quebec. It was incorporated as a co-operative in 1990, and is owned by 12 field-grown onion producers. It is supported and co-owned by Groupe Vegco, Inc.

Funding for both projects will be delivered by Agriculture and Agri-Food Canada’s AgriInnovate program, which aims to accelerate the commercialization, adoption and/or demonstration of innovative products, technologies, processes or services that increase sector competitiveness and sustainability.

Source: AAFC August 13, 2020


Agriculture et Agroalimentaire Canada a annoncé des contributions totalisant près de 2,2 millions de dollars à deux entreprises québécoises de Saint-Patrice-de-Sherrington, au Québec.

Plus particulièrement, un investissement de 625 419 $ aidera les Jardins A. Guérin et Fils inc. (JAG) à optimiser les techniques de culture et à effectuer des tests de marché dans le cadre de la mise en œuvre d’un nouveau modèle de production annuelle de radis biologiques cultivés en serre, la première opération du genre au Canada. La présence sur le marché intérieur de radis biologiques cultivés localement toute l’année permettra de réduire les importations en offrant une nouvelle gamme de produits du secteur agroalimentaire canadien et créera de nouvelles possibilités d’exportation. La production annuelle de JAG contribuera à contrebalancer les importations de radis du Mexique et du sud de la Californie, évaluées à environ 18,6 millions de dollars. Une fois achevé, ce projet devrait générer des recettes de 1,3 million de dollars grâce à la production de 460 000 palettes.

« Cette contribution financière d’Agriculture et Agroalimentaire Canada accélérera la mise au point d’une toute nouvelle production en serre au Canada. Ce projet innovateur de production de radis biologiques permettra d’ajouter un nouveau produit local à la faible gamme de produits disponibles durant la saison hivernale tout en répondant à la demande croissante des consommateurs sur l’accessibilité à des produits frais, de qualité (physique et gustative) et exempts de pesticides, » dit Pascal Guérin, directeur de la production, Jardins A. Guérin et Fils inc.

Fondée en 1983, JAG est une entreprise familiale de production de radis, d’oignons et de carottes. Sa principale installation est située à Sherrington, au Québec. Leurs radis constituent actuellement 29 % de la production canadienne et 47 % de la production québécoise de radis. JAG a obtenu la certification biologique de ses radis en novembre 2018.

Entre-temps, un investissement de plus de 1,5 million de dollars viendra aider le producteur d’oignons Onipro à adopter une technologie de balayage optique qui augmentera la productivité et réduira les pertes tout en garantissant un produit de la meilleure qualité possible. Ce sera la première fois qu’une telle technologie est utilisée dans le secteur de l’oignon au Canada, ce qui permettra aux producteurs d’augmenter la production pour répondre à la demande croissante, de réduire les coûts et d’accroître les exportations. Grâce à ce projet, les oignons peuvent désormais être tracés jusqu’à leur point d’origine à des fins de salubrité et de sécurité. Ce projet devrait permettre d’accroître la production de 30 % d’ici cinq ans. On espère que cette technologie permettra d’augmenter la production d’oignons au cours de cette même période de 58 millions de livres à 76,5 millions de livres par année, augmentant ainsi la compétitivité d’Onipro sur le marché intérieur et à l’exportation.

Ces contributions illustrent l’engagement du gouvernement du Canada à investir dans l’innovation et la croissance du secteur agricole et agroalimentaire et à aider les agriculteurs et les entreprises du pays à parvenir à la production durable de produits de classe mondiale.

« La participation financière d’Agriculture et Agroalimentaire Canada permet au Groupe Vegco et à son plan d’emballage Onipro de consolider leur position de leader de l’emballage d’oignons au Canada. Les nouvelles technologies acquises avec ce projet permettront d’augmenter la rapidité d’exécution de la production des commandes des clients tout en assurant une qualité optimale selon les spécifications de chacun d’entre eux. Un triage optique interne et externe révolutionnaire réduira le gaspillage alimentaire en optimisant le triage des oignons problématiques», dit Marc-André Van Winden, Onipro inc.

L’entreprise Onipro, fondée en 1963, est le plus important conditionneur d’oignons frais au Québec. Constituée en coopérative en 1990, elle appartient à 12 producteurs d’oignons cultivés en plein champ. Le groupe Vegco inc. en est membre de soutien et copropriétaire.

Le financement est offert au moyen du programme Agri-innover d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le programme Agri-innover vise à accélérer la commercialisation, l’adoption ou la démonstration de produits, de technologies, de processus ou de services novateurs qui améliorent la compétitivité et la durabilité du secteur.