Greenhouse Canada

Business Management
Ottawa studying farm succession issues


December 8, 2009
By AAFC

Topics

Dec. 8, 2009, Ottawa – Minister of National Revenue and Minister of State
(Agriculture) Jean-Pierre Blackburn reported on his five-city, cross-Canada
tour to meet with young farmers, agricultural academics and industry
representatives and discuss farm succession issues.
(Le français suit)

Dec. 8, 2009, Ottawa – Minister of National Revenue and Minister of State
(Agriculture) Jean-Pierre Blackburn reported on his five-city, cross-Canada
tour to meet with young farmers, agricultural academics and industry
representatives and discuss farm succession issues. (Le français suit)

This sector’s challenges are well known and complex, ranging from
increasing financial pressures and international competition, to changing
consumer and societal demands and shifting technology.

Advertisment

“Speaking with young farmers was extremely rewarding. Across the country,
I met young people who are excited about what they do and full of plans,
despite the pressures they are facing and the disparities inherent in the
industry. These discussions have given me insight into the challenges young
farmers are facing and the existing opportunities – whether they are starting
out, managing or taking over an existing family farm,” said Minister Blackburn.
“Only by engaging in these types of discussions can we ensure that our programs
are appropriate and working effectively.”

Discussions with young farmers covered a wide range of topics relating to
the future of agriculture, including farm succession, barriers to entry,
leadership planning and ways to address declining enrolment in agricultural
university programs. The young farmers also shared their views on the
effectiveness of existing government programs aiming to support the long-term
viability and competitiveness of the sector, as well as the importance of
disseminating information on these programs more effectively.

“I am thankful for the opportunity to learn how they view things and hear
their ideas on how we can attract new people and keep farmers in the business,”
said Minister Blackburn. Now that the tour is over, I plan to review our
discussions in depth in order to develop in the near future an action plan that
responds to the issues that were raised and that can help young people who are
part of farm succession to shape the future of agriculture in Canada in a
sustainable way.”

The discussions on succession issues were held in Ontario, Nova Scotia,
Québec, Saskatchewan and British Columbia.

 

 

LE MINISTRE BLACKBURN CONCLUT UNE SERIE DE RENCONTRES
FRUCTUEUSES AVEC DE JEUNES AGRICULTEURS

 

Le 8 décembre, 2009, Ottawa – Le ministre du Revenu national et ministre
d’État (Agriculture), M. Jean-Pierre Blackburn, a dressé un bilan de la tournée
de cinq villes du Canada qu’il a entreprise dans le but de rencontrer de jeunes
agriculteurs, des universitaires du domaine de l’agriculture et des
représentants de l’industrie, afin de discuter des enjeux liés à la relève
agricole.

Les enjeux qui se présentent à ce secteur sont nombreux et complexes,
allant de contraintes financières et d’une concurrence internationale
grandissante, aux changements des demandes des consommateurs et de la société
et à l’évolution de la technologie.

« Les discussions avec les jeunes agriculteurs ont été des plus
enrichissantes. D’un bout à l’autre du pays, j’ai rencontré des jeunes
passionnés par leur métier et bouillonnants de projets, en dépit des
contraintes qu’ils doivent affronter et des disparités propres aux secteurs d’activités
où ils œuvrent. Ces échanges m’ont permis de mesurer comment les enjeux et
possibilités les touchent – qu’ils débutent, gèrent ou reprennent une ferme
familiale existante, a déclaré le ministre Blackburn. C’est par le biais de
discussions de ce genre que nous pouvons mesurer la pertinence et le côté
pratique de nos programmes ».

Les discussions avec les jeunes agriculteurs ont couvert plusieurs sujets
reliés à l’avenir de l’agriculture, dont, la relève agricole, les obstacles à l’entrée
dans le domaine, la planification du leadership et la prise en charge de la
baisse des inscriptions dans les programmes universitaires en agriculture. Les
jeunes agriculteurs ont aussi fait voir leurs points de vue quant à l’efficacité
des programmes gouvernementaux actuels qui visent à soutenir la viabilité et la
compétitivité à long terme du secteur, de même que l’importance d’une diffusion
plus efficace de l’information concernant ces programmes.

« Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de connaître leur vision et d’entendre
leurs idées, notamment en ce qui a trait au recrutement et à la conservation
des effectifs, a poursuivi le ministre Blackburn. Cette tournée étant terminée,
j’entends à présent étudier en profondeur le contenu de nos entretiens, de
manière à pouvoir établir prochainement un plan d’action qui répond aux enjeux
soulevés et qui peux aider les jeunes de la relève à façonner l’avenir de l’agriculture
de notre pays de façon durable ».

Rappelons que les discussions sur les enjeux de la relève se sont tenues
en Ontario, en Nouvelle Écosse, au Québec, en Saskatchewan et en Colombie
Britannique.

 


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*