Greenhouse Canada

News People
Jardin botanique de Montréal recognizes leaders in advancing ornamental horticulture


May 31, 2021
By Espace pour la vie

Topics

Two of Québec’s leading ornamental horticulturalists were recognized this past week.

Part of the Great Gardening Weekend at Montréal’s Jardin botanique, the Henry Teuscher Award was presented to two individuals, Marc Légaré and Maurice Beauchamp, for their outstanding contributions to the advancement of horticulture in Québec.

As the presentation of the 2020 award had to be cancelled because of the pandemic, the jury made up for the missed year by presenting the award to two individuals in a virtual ceremony held on May 28.

Advertisment

Named the 2021 award winner, Marc Légaré, has contributed to the advancement of ornamental horticulture in Quebec for over 44 years, including 31 as a nursery advisor to the IQDHO, the Institut québécois du développement de l’horticulture ornementale.

Maurice Beauchamp was named the award winner for 2020 and is a graduate of the school of the Jardin botanique de Montréal, where he had a 33-year-long career. A horticulture student at the Jardin botanique in the early 1950s, he climbed the ladder from gardener to foreperson to assistant superintendent, chief arboriculturist and then superintendent.

2021 Recipient: Marc Légaré

A true walking encyclopedia and unparalleled scientific communicator, Marc Légaré is ever willing to share his knowledge, crisscrossing Québec to pass on his know-how to all those involved in nursery production.

Over the years, professionals of the cultivated plant production chain have benefited from his expertise in all phases of their work, from planning to phytoprotection.

Always keen to learn more about the latest developments in his area of expertise, Légaré has also played an active role in a wide variety of projects. He writes popular science articles and develops workshops, training courses and lectures. He has also sat on numerous committees and taken part in different projects, including developing BNQ nursery standards, putting together guides on various aspects of plant production (through the nursery workshop of the CPVQ, now the CRAAQ), assessing the phytosanitary condition of Montréal green spaces and making recommendations on plants suited for shorelines and buffer strips. Active in the Service de veille phytosanitaire (SVP, or phytosanitary monitoring service) since 1996, Marc keeps towns and cities, maintenance departments, garden centres and green spaces informed about phytosanitary infestations.

This senior nursery advisor, now a mentor, is an inspiration to the next generation, who dream of following in his footsteps at the IQDHO. Marc Légaré is a leading light of Québec’s ornamental horticultural industry and is widely recognized by his peers and the industry as one of the people who has done the most to advance nursery production in Québec. He even has a larch conifer named after him, the Larix laricina Marc Légaré” at the Jardin Scullion, which is the result of a genetic selection he made and rescued in extremis through multiple grafts.

2020 Recipient: Maurice Beauchamp

A leader who has devoted over 33 years of his career to the Jardin botanique de Montréal, Maurice Beauchamp has acquired extensive horticultural and administrative knowledge and experience along the way that have enabled him to play a major role in horticultural development, among both professionals and amateurs, both here and abroad.

In Québec, he brilliantly carried out the major “Villes, Villages et Campagnes fleuris” project. He was chosen to head it up by former Québec Minister of Agriculture Jean Garon in order to breathe new life into it and raise the profile of landscape architects. The contests are still run today under the names “Maisons Fleuries” and “Les Fleurons.”

Beauchamp has also sat on the International Association of Horticultural Producers (AIPH) and the International Horticultural Association (IHA) and served as president of the Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec. He led the federation from 1985 to 1990, bringing together within it a record number of small companies.

Driven by a desire to provide opportunities for exchange and interaction between horticultural enthusiasts, Maurice promoted the holding of annual conventions in various municipalities across Québec, including Montréal, Québec City, Chicoutimi, Trois-Rivières, SherbrookeGranby and Mont-Laurier.

The Henry Teuscher Award past and present

The Henry Teuscher Award was founded in 1999. A visionary and passionate botanist and landscape architect, Henry Teuscher (1891–1984) designed the Jardin botanique de Montréal. He worked closely with Brother Marie-Victorin and was also responsible for designing several of the exhibition greenhouses and assembling some of the garden’s main plant collections.

Past recipients of the award include:

Danielle Dagenais (2019), André Poliquin (2018), Yves Gagnon (2017), Bertrand Dumont (2016), Claude Vallée (2015), Albert Mondor (2014), Isabelle Dupras (2013), Francis H. Cabot (2012, posthumously), Hélène Leclerc (2011), Jacques-André Rioux (2010), Elsie Reford and Alexander Reford (2009), Jean-Claude Vigor (2008), Émile Jacqmain (2007), Fred Oehmichen (2006), Daniel A. Séguin (2005), Gaëtan Hamel (2004), Milan B. Havlin (2003), Henri and Camille Perron (2002), Wilfrid Meloche (2001), Roger Van den Hende (2000) and Tony Huber (1999).

The great little gardening weekend

From May 28 to 30, the Jardin botanique invited gardeners to take part in a revamped version of The Great Little Gardening Weekend.

With some 30 exhibitors and a special focus on  ecological transition, this annual event included sessions with experts on urban farming, buying locally, gardening without pesticides, composting, putting in green spaces, community science, protecting biodiversity and sustainable development.

Also on the program: boosting biodiversity with the My Space for Life Garden program, community science with Mission Monarch, urban farming with Cultiver Montréal and a guided tour of the phytotechnology stations at the Jardin botanique.


Espace pour la vie is made up of five major attractions: the Biodôme, the Biosphere, the Insectarium, the Jardin botanique and the Planétarium Rio Tinto Alcan. These prestigious municipal institutions form Canada’s largest natural science museum complex. Together, they are launching a daring, creative urban movement, encouraging all of us to rethink the connection between humankind and nature and cultivate a new way of living.


Chaque année depuis 1999, dans le cadre du Rendez-vous horticole du Jardin botanique de Montréal, le Prix Henry-Teuscher est décerné à une personne dont les réalisations contribuent de façon significative à l’avancement de l’horticulture au Québec.

La remise du prix ayant exceptionnellement été annulée en 2020 en raison de la pandémie, cette année, le jury remet exceptionnellement deux prix dans le cadre d’une cérémonie virtuelle qui a lieu le 28 mai.

Grand lauréat 2021, Marc Légaré a contribué à l’avancement de l’horticulture ornementale au Québec depuis plus de 44 ans, dont 31 années à titre de conseiller en pépinière à l’IQDHO, le Centre d’expertise en horticulture ornementale du Québec.

Grand lauréat 2020, Maurice Beauchamp est diplômé de l’école du Jardin botanique de Montréal où il a fait carrière durant 33 ans. Étudiant en horticulture au début des années 1950 au Jardin botanique, il devient successivement jardinier, contremaître, surintendant adjoint, arboriculteur en chef et surintendant.

Récipiendaire 2021 : Marc Légaré

Véritable encyclopédie vivante et vulgarisateur hors pair, Marc Légaré partage généreusement ses connaissances à travers tout le Québec qu’il sillonne pour transmettre son savoir aux diverses intervenantes de la production en pépinière.

Au fil des ans, son expertise a été mise à contribution pour appuyer les professionnels de la chaîne de production des végétaux cultivés dans toutes les étapes de leur travail, de la planification à la phytoprotection.

Toujours à l’affût des derniers développements et nouveautés de son secteur, Légaré a aussi participé activement à différents projets. On lui doit notamment la rédaction d’articles de vulgarisation et l’élaboration d’ateliers, de formations et de conférences. Il a également siégé sur de nombreux comités et a participé à divers projets, dont l’élaboration des normes BNQ en pépinière, la création de guides sur divers aspects de la production (par l’atelier pépinière du CPVQ aujourd’hui devenu le CRAAQ), l’évaluation de l’état phytosanitaire des espaces verts de Montréal et la détermination des végétaux adaptés pour les bandes riveraines. Actif au sein du Service de veille phytosanitaire (SVP) depuis 1996, Légaré informe les villes, services d’entretien, jardineries et espaces verts lors d’infestations phytosanitaires. Ce conseiller senior en pépinière devenu mentor inspire la relève qui rêve de suivre sa trace à l’IQDHO.

Légaré n’est rien de moins qu’un monument de l’industrie horticole ornementale dans la province et est reconnu par ses pairs et par l’industrie comme une des personnes ayant fait le plus avancer le secteur de la production en pépinière au Québec. Il peut même s’enorgueillir de posséder un mélèze laricin à son nom, Larix laricina « Marc Légaré » au Jardin Scullion, qui provient d’une sélection génétique trouvée, et qu’il a sauvée in extremis par de multiples greffes.

Récipiendaire 2020 : Maurice Beauchamp

Homme de leadership ayant consacré plus de 33 ans au Jardin botanique de Montréal, Maurice Beauchamp possède une expérience et des connaissances horticoles et administratives qui l’ont conduit à jouer un rôle majeur dans le développement de l’horticulture tant au niveau des professionnels que des amateurs, ici et à l’étranger.

Au Québec, il s’est acquitté avec brio de l’important projet « Villes, Villages et Campagnes fleuris » qui lui avait été confié par l’ancien ministre de l’Agriculture, Monsieur Jean Garon, dans le but de le renouveler et de faire connaître les architectes paysagistes. Les concours se poursuivent encore aujourd’hui sous les appellations « Maisons Fleuries » et « Les Fleurons ».

Beauchamp a également siégé à l’Association internationale professionnelle d’horticulture (AIPH) et l’Association internationale d’horticulture (AIH), en plus d’avoir été élu président de la Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec. Fédération qu’il a dirigée de 1985 à 1990, en y regroupant, dans un premier temps, le plus grand nombre de petites sociétés au sein de la Fédération.

Animé par le désir d’offrir des occasions d’échanges entre passionnés d’horticulture, Beauchamp a favorisé la tenue de congrès annuels dans différentes municipalités du Québec : Montréal, Québec, Chicoutimi, Trois-Rivières, SherbrookeGranby et Mont-Laurier.

Le prix Henry-Teuscher d’hier à aujourd’hui

Horticulteur, botaniste et architecte paysagiste visionnaire et passionné, Henry Teuscher (1891-1984) fut l’architecte concepteur du Jardin botanique de Montréal. Proche collaborateur du Frère Marie-Victorin, on lui doit la conception de plusieurs serres d’exposition et l’existence de certaines grandes collections végétales du Jardin. Depuis sa création en 1999, le prix Henry-Teuscher a tour à tour été décerné à :

Danielle Dagenais (2019), André Poliquin (2018), Yves Gagnon (2017), Bertrand Dumont (2016), Claude Vallée (2015), Albert Mondor (2014); Isabelle Dupras (2013); Francis H. Cabot (2012, à titre posthume); Hélène Leclerc (2011); Jacques-André Rioux (2010); Elsie Reford et Alexander Reford (2009); Jean-Claude Vigor (2008); Émile Jacqmain (2007); Fred Oehmichen (2006); Daniel A. Séguin (2005); Gaëtan Hamel (2004); Milan B. Havlin (2003); Henri et Camille Perron (2002); Wilfrid Meloche (2001); Roger Van den Hende (2000) et Tony Huber (1999).

Petit Rendez-vous horticole

Du 28 au 30 mai, le Jardin botanique a invité les jardiniers et jardinières dans une formule revisitée du Petit Rendez-vous horticole.

Avec une trentaine d’exposantes et misant davantage sur les conseils pour contribuer soi-même à la transition écologique, cet événement annuel propose des rencontres avec des expertes sur l’agriculture urbaine, l’achat local, le jardinage sans pesticides, le compost, l’aménagement d’espaces verts, la science participative, la protection de la biodiversité et le développement durable.

Également au menu : accueillir la biodiversité avec le programme Mon Jardin, science participative avec Mission Monarque, agriculture urbaine avec Cultiver Montréal et visite guidée de stations de phytotechnologies au Jardin botanique.


Espace pour la vie regroupe sur un même site le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces cinq institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*