Greenhouse Canada

News
Feds funding more hardy rose research


January 11, 2012
By Dave Harrison

Jan. 11, 2012, Toronto, Ont. — A new series of Canadian winter-hardy
roses will bring improved marketing opportunities and profitability to
the ornamental horticulture sector thanks to new federal government
support. (Le francais suit)

Jan. 11, 2012, Toronto, Ont. — A new series of Canadian winter-hardy roses will bring improved marketing opportunities and profitability to the ornamental horticulture sector thanks to new federal government support. (Le francais suit)

MP Royal Galipeau, speaking on behalf of Agriculture Minister Gerry Ritz, announced an investment of $400,000 to the Canadian Nursery Landscape Association (CNLA).

Advertisment

“The government’s top priority remains the economy, and Canada’s horticulture sector is a prime example of agriculture continuing to drive economic growth,” said Galipeau. “This investment will allow the ornamental horticulture sector to develop rose varieties that can endure winters in Canada, as well as those in Northern Europe and Russia, creating new export opportunities for our hardworking producers and the entire value chain.”

The CNLA, in partnership with the Vineland Research and Innovation Centre, will direct an advanced breeding program to create new hardy “signature” rose varieties that can thrive in a wide range of climatic conditions.

Growers and retailers will benefit directly from this research through expanded export opportunities and increased sales in both domestic and foreign markets. The sale of these new rose varieties will also generate royalty revenue for reinvestment in breeding research and the sustained release of new varieties, resulting in a more profitable and sustainable future for the ornamental horticulture sector.

• Of this investment, $369,000 is sourced through the Canadian Agricultural Adaptation Program (CAAP), a five-year (2009-2014), $163-million program with the objective of facilitating the agriculture industry’s ability to seize opportunities, test solutions and respond to new and emerging issues.

• Another $36,000 comes through the AgriMarketing Program, under Growing Forward, enabling the CNLA to participate in the International Plant Fair in Germany, one of the world’s premier horticultural fairs, and enhance its website to promote sales abroad.

As a recipient of AgriMarketing funds and registered Canada Brand members, the CNLA will help develop Canadian agricultural products around the world, building greater recognition for the quality, safety and environmental benefits of Canadian products.

“We see this as an innovative partnership model between industry, government and research institutions which allows industry to take greater charge of both product and market development,” said CNLA president Bill Stensson. “The opportunity to respond to market demand through the development of in-demand varieties contributes to the profitability of the grower sector and the collection of royalties allows for a continuing cycle of new variety development. It’s a win-win for all parties.” 

Le gouvernement du Canada stimule les exportations horticoles
en investissant dans des variétés de roses rustiques

 

Une nouvelle série de roses canadiennes rustiques permettra d'améliorer les possibilités de mise en marché et la rentabilité dans le secteur de l'horticulture ornementale grâce au soutien du gouvernement du Canada. Au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, le député Royal Galipeau (Ottawa – Orléans) a annoncé aujourd'hui le versement de 400 000 $ à l'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes (ACPP).
 
« La principale priorité du gouvernement demeure l'économie, et le secteur horticole du Canada est un bon exemple de la façon dont l'agriculture continue à alimenter la croissance économique, a déclaré le député Galipeau. Grâce à cet investissement, le secteur de l'horticulture ornementale mettra au point de nouvelles variétés de roses qui peuvent résister aux hivers du Canada et à ceux du nord de l'Europe et de la Russie, ouvrant ainsi de nouveaux débouchés d'exportation à nos producteurs infatigables et à l'ensemble de la chaîne de valeur. »
 
L'ACPP, de concert avec le Centre de recherche et d'innovation de Vineland, dirigera un programme avancé d'amélioration génétique pour créer de nouvelles variétés de roses rustiques exclusives qui peuvent survivre à un large éventail de conditions climatiques. Les producteurs et les détaillants profiteront directement de cette recherche grâce à l'élargissement des débouchés d'exportation et à l'augmentation des ventes sur les marchés nationaux et internationaux. La vente de ces nouvelles variétés de roses générera également des redevances qui seront réinvesties dans la recherche en amélioration génétique et la mise en marché continue de nouvelles variétés, ce qui assurera un avenir plus prospère et plus durable au secteur de l'horticulture ornementale.
 
Du montant investi, 369 000 $ proviennent du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), un programme quinquennal (2009-2014) qui est doté d’un budget de 163 millions de dollars et dont l'objectif est d'aider l'industrie agricole à saisir des occasions, à expérimenter des solutions et à réagir aux enjeux nouveaux et émergents.
 
La somme restante de 36 000 $, qui vient du programme Agri-marketing, de Cultivons l'avenir, permettra à l'ACPP de participer à la foire horticole internationale en Allemagne – l'une des principales foires d’horticulture dans le monde –  et d’améliorer son site Internet afin de promouvoir les ventes à l'étranger. En tant que bénéficiaire de fonds du programme Agri-marketing et utilisateur autorisé de la marque Canada, l'ACPP participera à la mise au point de produits agricoles canadiens dans le monde entier et aidera à mieux faire reconnaître les avantages des produits canadiens sur le plan de la qualité, de la salubrité et du respect de l'environnement.
 
« Nous percevons cette entente comme un modèle innovateur de partenariat entre l'industrie, le gouvernement et les organismes de recherche qui permet à l'industrie d’assumer une plus grande part dans la mise au point de produits et le développement des marchés, a déclaré Bill Stensson, président de l’ACPP. La possibilité de répondre à la demande du marché grâce à la mise au point de variétés recherchées contribue à la rentabilité du secteur de la production, et la perception de redevances facilite l'instauration d'un cycle continu de mise au point de nouvelles variétés. C'est une entente profitable à toutes les parties. »
 
Les mesures de la prochaine phase du Plan d'action économique du Canada, conjuguées aux autres programmes et initiatives du gouvernement du Canada, comme le PCAA, continuent d'aider les agriculteurs en mettant l'accent sur la création d'emplois et le renforcement de l'économie. Les investissements dans de nouveaux débouchés commerciaux aideront à renforcer davantage le secteur agricole et l'économie du Canada pour l'avenir.
 
Pour plus d’information sur le PCAA, consultez le site Web www.agr.gc.ca/pcaa. Pour d'autres renseignements sur le programme Agri-marketing ou sur la stratégie internationale de la marque Canada, consultez le site www.agr.gc.ca/agri-marketing ou www.marquecanadabrand.agr.gc.ca.
 


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*