Turning waste into profitable energy

May 22, 2009
Written by Agriculture and Agri-Food Canada
seacliff_vines
Roger Tiessen of Seacliff Energy, MP Dave Van Kesteren, and Dennis Dick of Pelee Hydroponics display a handful of greenhouse vine trimmings. PHOTO BY AAFC
(Le français suit)

May 22, 2009, Leamington, Ont. — The Government of Canada is making smart investments to boost the local economy, create jobs and new markets for farmers and vegetable processors.
 
Chatham-Kent-Essex MP Dave Van Kesteren today outlined a federal repayable contribution of up to $1.6 million to help Seacliff Energy Inc. construct a new facility to transform waste into clean energy and fertilizer. “The Government of Canada is delivering tangible results to farmers and food processors by helping them lower operational costs and develop new revenue opportunities,” said Van Kesteren, speaking on behalf of federal Agriculture Minister Gerry Ritz.

“Local farmers, greenhouse producers and vegetable processors will now have a better way of disposing of waste and a less expensive, richer source of fertilizer from the facility.”

This investment will help Seacliff Energy Inc. build an anaerobic digestion facility to transform vegetable waste from local farms and greenhouses into electricity that can be sold to the Ontario power grid, into heat that can be sold to greenhouses, and into organic matter that can be sold as natural fertilizer.

The project is expected to create ten jobs during the construction stage as well as three full-time and one part-time permanent jobs and generate $2 million in annual company revenue by 2010. The facility is expected to open in this fall.

“Fuel costs have killed us in the last few years and we’re looking forward to a less expensive, more consistent and greener source of heat and energy,” said Dennis Dick, Seacliff partner and owner of the adjacent greenhouse.

“Everywhere you look there are benefits. We get organic, nutrient-rich fertilizer from the digester and the waste from our greenhouse will be fed back into the digester.”

PROJECT BACKGROUNDER
The two-stage agriculture biodigestion technology is a Canadian first. It works like a cow’s stomach, which works in stages, breaking down up to 40,000 metric tonnes of waste, consisting of up to 50 types of material, by using different bacteria and temperatures. The single-stage digesters that are currently used in Canadian municipal landfills work more slowly and they can generally only break down one type of waste at a time.

Seacliff Energy will collect waste such as cucumbers and cucumber prunings, corn silage, and dairy cattle and swine manure. The digestion process will generate enough biogas and thermal heat to operate the adjacent cucumber and tomato greenhouse owned by Pelee Hydroponics.

Seacliff will sell excess electricity to the Ontario power grid, and local corn producers are planning to buy the natural fertilizer, or “digestate,” that is leftover from the process.
Food processing plants normally pay tipping fees to landfills for taking their waste. Seacliff will charge lower tipping fees, which will save the food processors money while reducing expansion at landfills.

Landfills are becoming a problem in the area because there are so many food processing plants in the area. This project will also remove the equivalent of 5,217 tonnes of CO2 per year. This calculation is based on the CO2 produced by all parties involved in the project. The participating greenhouses and food processing plants will reduce operational costs and increase efficiency, and will pave the way for similar facilities to be introduced into individual farms and local communities.

There are 1,700 acres of vegetable greenhouses and five major food processing plants within a 50-kilometre radius of the proposed facility. Farmers could pool their resources together to purchase the technology, which would reduce their operating costs and introduce new revenue streams.
seacliff_cullbs
 Van Kesteren, Tiessen and Dick with tomato culls. AAFC photo

ABOUT THE AGRI-OPPORTUNITIES PROGRAM

The Agri-Opportunities Program, a $134-million, five-year program, was launched in January 2007 and is delivered nationally by Agriculture and Agri-Food Canada. Projects funded by the program aim to increase market opportunities for the Canadian agriculture industry and benefit farmers by generating demand for agricultural products. For more information about Agri-Opportunities and other AAFC programs, visit www.agr.gc.ca (Programs and Services section).


GOUVERNEMENT DU CANADA AIDE LES AGRICULTEURS À TRANSFORMER LES DÉCHETS EN ÉNERGIE RENTABLE

Le 22 mai 2009, Leamington, Ont. — Le gouvernement du fait des investissements judicieux afin de stimuler l'économie locale, de créer des emplois et de nouveaux débouchés pour les agriculteurs et les transformateurs de légumes.

M. Dave Van Kesteren, député de Chatham-Kent-Essex, a annoncé aujourd'hui une contribution fédérale remboursable allant jusqu'à 1,6 million de dollars pour aider Seacliff Energy Inc. à construire une nouvelle installation en vue de transformer les déchets en énergie et en engrais.

« Le gouvernement du Canada fournit des résultats concrets aux agriculteurs et aux transformateurs des aliments en les aidant à diminuer les coûts d'exploitation et à mettre en place de nouvelles possibilités de revenus, » a déclaré M. Van Kesteren, au nom de M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l'Agriculture. « Les agriculteurs locaux, les producteurs qui ont des serres et les transformateurs de légumes locaux auront désormais une meilleure façon de se débarrasser des déchets et disposeront d'une source de fertilisation plus riche et moins chère provenant de l'installation. »

Cet investissement aidera Seacliff Energy Inc. à bâtir une installation de digestion anaérobie pour transformer les déchets végétaux des exploitations agricoles et des serres locales en électricité qui pourra être vendue au réseau électrique de l'Ontario, en chaleur pouvant être vendue aux serres et en matière organique pouvant être vendue comme fertilisant naturel.

On s'attend à ce que le projet permette de créer dix emplois durant la phase de construction, ainsi que trois emplois à temps plein et un emploi à temps partiel permanents, en plus de générer deux millions de dollars par année pour l'entreprise d'ici 2010. L'installation est censée ouvrir ses portes à l'automne 2009.

« Au cours des dernières années, le coût du carburant nous a affaiblis et nous anticipons la venue d'une source de chaleur et d'énergie moins coûteuse, plus uniforme et plus respectueuse de l'environnement, a affirmé M. Dennis Dick, partenaire de Seacliff et propriétaire de la serre adjacente. Et les avantages sont omniprésents. Nous obtenons du digesteur de l'engrais biologique, riche en nutriments et les déchets de notre serre retournent dans le digesteur. »

Pour en savoir davantage sur le programme Agri-débouchés, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/agri-debouches.

La technologie à deux étapes de biodigestion est une première canadienne. Semblable à l'estomac de la vache, qui digère par étape, la biodigestion décompose plus de 40 000 tonnes métriques de déchets, comprenant jusqu'à 50 types de matériaux, à l'aide de différentes bactéries et températures.

Les digesteurs à une seule étape qui sont actuellement utilisés dans les sites d'enfouissement municipaux du Canada fonctionnent plus lentement et ils peuvent habituellement décomposer seulement un type de déchets à la fois. La société Seacliff collectera des déchets tels que des concombres et leurs résidus de taille, du maïs d'ensilage, du fumier de bovin laitier et du lisier de porc.

Le processus de digestion produira suffisamment de biogaz et de chaleur thermique pour alimenter la serre de concombres et de tomates adjacente appartenant aux serres Pellee Hydroponics.

Seacliff vendra l'excès d'électricité au réseau électrique de l'Ontario, et les producteurs de maïs locaux prévoient acheter l'engrais naturel ou « digestat » (ce qui reste du processus).
Les usines de transformation des aliments versent habituellement des redevances de déversement aux sites d'enfouissement pour les décharger de leurs déchets. Seacliff demandera des redevances de déversement moins élevées, ce qui permettra aux transformateurs d'aliments d'économiser tout en réduisant l'expansion des sites d'enfouissement.

Ces derniers constituent un problème dans la région, qui compte un grand nombre d'usines de transformation des aliments.

Grâce à ce projet, l'équivalent de 5 217 tonnes de CO2 sera éliminé. Ce calcul est basé sur le CO2 produit par toutes les parties participant au projet. Les serres et les usines de transformation participantes permettront de réduire les coûts opérationnels et d'accroître l'efficacité, et elles ouvriront la voie à l'introduction d'installations semblables dans les exploitations agricoles individuelles et au sein des collectivités locales.

Dans un rayon de 50 kilomètres, on compte 1,700 acres de serres et cinq grandes usines de transformation des aliments. Les agriculteurs pourraient mettre en commun leurs ressources afin d'acheter la technologie, ce qui permettrait de réduire leurs coûts d'exploitation et de créer de nouvelles sources de revenus.

AU SUJET DU PROGRAMME AGRI-DÉBOUCHÉS

Agri-débouchés, un programme de 134 millions de dollars sur cinq ans, a été lancé en janvier 2007 et est offert concrètement à l'échelle nationale par Agriculture et Agroalimentaire Canada. Les projets financés par ce programme visent à accroître les débouchés commerciaux pour le secteur canadien de l'agriculture et doivent profiter aux agriculteurs en créant plus de demande de produits agricoles. Pour plus d'information sur Agri-débouchés et d'autres programmes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, veuillez consulter notre site Web (www.agr.gc.ca, section des Programmes et services).


Add comment


Security code
Refresh

Subscription Centre

New Subscription
Already a Subscriber
Customer Service
View Digital Magazine Renew

Most Popular

Latest Events

Congress
Wed Jan 09, 2019
IPM Essen
Tue Jan 22, 2019 @ 8:00am - 05:00pm
OFVGA AGM
Tue Feb 19, 2019

We are using cookies to give you the best experience on our website. By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. To find out more, read our Privacy Policy.