Greenhouse Canada

COVID-19 Updates News Labour
Canadians want temporary migrant workers to remain: poll


December 14, 2020
By Greenhouse Canada

Topics

Most Canadians want temporary migrant workers to remain in Canada, according to a recent Nanos Research poll.

The poll, commissioned by Senator Ratna Omidvar and Senator Rob Black, found that more than eight in 10 Canadians would support (40 per cent) or somewhat support (41 per cent) providing a way for temporary migrant workers to remain in Canada.

“We need more concrete and equitable improvements to our migrant worker programs. Since the workers are essential to our well-being and safety, then the safest, prudent and the most humane way forward is to provide them with more permanent residency options”, says Senator Omidvar.

Advertisement

Photo from Nanos Research poll

During the COVID-19 pandemic, temporary migrant workers have been found to be essential in keeping Canadians safe, healthy, and fed. Although temporary foreign workers pay into the same benefits as domestic workers, in some situations they have difficulty accessing these benefits, due in part to the precarious nature of their immigration status.

The poll also showed that the vast majority of Canadians agree (71 per cent) or somewhat agree (22 per cent) that temporary migrant workers are essential contributors to the agricultural sector in Canada, and that they should be entitled to the same benefits and protections as any other worker (51 per cent agree, 28 per cent somewhat agree).

Canadians and Canadian farmers are highly dependent on these temporary migrant workers as they account for 17 per cent of the total employment in the sector.

“The pandemic has highlighted the fact that temporary migrant workers and seasonal agricultural workers are essential to Canada,” said Black. “We are calling on the Government of Canada to look for pathways to permanency for essential workers, should they so desire.”

The full results of the poll are attached, or can be found here.

Photo from Nanos Research poll

Methodology: Nanos conducted an RDD dual frame (land- and cell-lines) hybrid telephone and online random survey of 1,039 Canadians, 18 years of age or older, between Oct. 28 to Nov. 1, 2020 as part of an omnibus survey. Participants were randomly recruited by telephone using live agents and administered a survey online. The margin of error for this survey is ±3.1 percentage points, 19 times out of 20. The research was commissioned by Senator Omidvar and Senator Black and was conducted by Nanos Research.

Source: Director of Parliamentary Affairs, The Honourable Ratna Omidvar; Director of Parliamentary Affairs, The Honourable Rob Black


Selon un sondage, les Canadiens sont favorables à ce que l’on facilite l’accès à la résidence permanente pour les travailleurs migrants temporaires

 

Un sondage Nanos Research, commandé par la sénatrice Ratna Omidvar et le sénateur Rob Black, révèle que plus de huit Canadiens sur dix seraient favorables (à 40 %) ou plutôt favorables (à 41 %) à ce que l’on permette aux travailleurs migrants temporaires de rester au Canada.

Depuis le début de la pandémie de COVID‑19, des travailleurs migrants temporaires s’occupent de Canadiens, veillent sur leur santé et les nourrissent; leur contribution est essentielle. Pourtant, même si les travailleurs étrangers temporaires paient des cotisations au même titre que les travailleurs domestiques, il leur est parfois difficile d’obtenir des prestations, en partie à cause de la précarité de leur statut d’immigrant.

« Nous devons améliorer de manière plus concrète et équitable nos programmes pour les travailleurs migrants. Puisque le rôle que jouent ces travailleurs est essentiel pour assurer le bien-être et la sécurité de beaucoup d’entre nous, la façon la plus sûre, la plus prudente et la plus humaine de le reconnaître serait de leur offrir davantage de possibilités d’accéder à la résidence permanente », a déclaré la sénatrice Omidvar.

Les résultats du sondage indiquent qu’une vaste majorité de Canadiens sont d’accord (71 %) ou plutôt d’accord (22 %) pour dire que les travailleurs migrants temporaires apportent une contribution essentielle à notre secteur agricole, et qu’ils devraient bénéficier des mêmes avantages et des mêmes protections que n’importe quel autre travailleur (51 % y sont favorables et 28 %, plutôt favorables). La population et les agriculteurs canadiens sont très dépendants de ces travailleurs migrants temporaires, qui occupent 17 % de la totalité des emplois du secteur.

« La pandémie a montré combien le Canada a besoin des travailleurs migrants temporaires et des travailleurs agricoles saisonniers », a déclaré le sénateur Black. « C’est pourquoi nous demandons au gouvernement fédéral d’envisager d’accorder un statut permanent aux travailleurs essentiels qui souhaiteraient rester au pays. »

Il est grand temps d’offrir des possibilités et des avenues permettant aux travailleurs migrants temporaires qui le voudraient d’obtenir la résidence permanente.

Les résultats du sondage sont joints au présent communiqué et se trouvent également ici, en anglais seulement.

Méthodologie employée : Nanos Research a réalisé un sondage hybride par composition aléatoire faisant appel à une base double (téléphones fixes et cellulaires) auprès de 1 039 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre le 28 octobre et le 1er novembre 2020, dans le cadre d’une enquête omnibus. Des agents ont choisi les participants au hasard par téléphone, et le sondage a été fait en ligne. La marge d’erreur pour ce sondage est de ±3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Le sondage a été commandé par la sénatrice Omidvar et le sénateur Black et mené par Nanos Research.


Print this page

Related

Tags



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*